Maria Primachenko – Conférence d’Olga Boldyreff, lundi 16 mai 2022 à 18h, Agora de la Maison de l’Europe

90 Boulevard de la Prairie au Duc, 44200 Nantes, Chronobus C5 arrêt Quai des Antilles

Evénement gratuit

Le génie indestructible de l’artiste ukrainienne Maria Primachenko (1909-1997)

Conférence d’Olga BOLDYREFF

dans le cadre de la Fête de l’Europe 2022

Parmi les personnalités marquantes de la culture ukrainienne du XXe siècle, Maria Avksentievna Primachenko (1909-1997), a été une figure majeure de l’art naïf ukrainien comme le fut le français Henri Rousseau, le géorgien Niko Pirosmani, le croate Ivan Generalić, le polonais Nikifor Krynicki. Elle est connue non seulement en Ukraine, mais dans le monde entier. Marc Chagall aimait son travail, et Pablo Picasso disait : « Je m’incline devant le talent de cette brillante ukrainienne. » L’artiste a réussi à transformer une tradition culturelle ancestrale ukrainienne inspirée de motifs floraux, animaliers ou géométriques en création personnelle. Elle est un pont, une passerelle qui relie les anciennes traditions folkloriques et le présent. Sur la scène internationale, les œuvres de Maria Primachenko sont une sorte de marque de fabrique de l’Ukraine. L’artiste a essayé de transmettre dans ses peintures la joie d’être, une foi inépuisable dans le bien capable de vaincre le mal.

Disparition de Vladimir Sergueev

Vladimir Sergueev, ami de notre association, ambassadeur de la culture et la civilisation russe, homme  positif,  jovial et ouvert nous a quittés en novembre dernier.

Nous l’avions reçu à deux reprises à Nantes en 2018  pour  deux conférences (Gorki, Tourguéniev). Une conférence sur la Russie contemporaine plusieurs fois reportée était d’ailleurs en cours de re-programmation,

« Il était avec son association « Glagol »  un médiateur entre le monde russe et français : « personne ne restait indifférent quand il récitait ses poèmes, racontait ses blagues, quand il chantait, quand il prononçait ses toasts…tout simplement, quand il parlait et racontait son pays, observant le public avec son regard malicieux ».

Il aimait comparer les mentalités russe et  française,

« Les Français agissent, vivent et sont motivés par la raison. Les Russes, au contraire, le sont par la passion. En deux mots, c’est notre atout et notre défaut à la fois ».

L’échange culturel franco-russe perd un de ses artisans, mais l’ action de Vladimir Sergueev doit servir de modèle à la préservation des liens entre nos deux pays …

1 2 3 23